Que faire cet hiver ?

hiver-idees-winter-landscape-ode

Après les fêtes, le rythme s’est considérablement ralenti à la maison. Nous sommes entrés dans une période très calme et même la nature a compris qu’il était temps d’entrer en hibernation en nous accordant quelques jours de grand froid. Nous avons même eu le droit à quelques jours merveilleux sous la neige. Un froid hivernal bienvenu car nécessaire au jardin et qui nous donne aussi l’excuse de passer davantage de temps à nous consacrer à d’autres projets. Alors, que faire cet hiver ? 

L’hiver est une période idéale pour planifier et organiser l’année qui va s’écouler.

nuancier farrow and ball maison de campagne
jardin français

Prévoir les travaux qu’il reste à faire à la campagne (et ils sont nombreux) : repeindre l’entrée, ajouter du papier peint dans une chambre, poser des cimaises par-ci par-là pour apporter un peu de structure. Quant à la cuisine, elle serait idéalement à refaire entièrement tout en conservant son style cottage de campagne – mais c’est loin d’être une priorité pour le moment… 

À la fin de l’hiver, j’en profite pour structurer le potager et planifier les légumes de l’année en consultant les catalogues papiers de graines. Je sélectionne les semences de tomates (pour commencer en février à préparer mes futurs plants), de cornichons, de betteraves et de nombreux autres légumes que j’aime faire pousser chaque année. Je fais aussi venir des graines de l’étranger car je ne trouve pas certaines variétés en France. Pour optimiser le potager, il faut penser à la rotation des cultures pour s’assurer de récoltes prolifiques ce qui n’est pas toujours évident dans notre petit potager.

L’hiver est aussi une période propice pour trouver l’inspiration pour différents projets et en particulier les tables que je vais dresser cette année, en espérant que l’on pourra recevoir à nouveau d’ici les mois qui viennent. J’en profite pour tester des associations de vaisselle et de linge de table et aussi réfléchir aux bouquets et autres petits arrangements floraux. En novembre dernier, j’ai planté une centaine de tulipes notamment des variétés que l’on ne trouve pas chez les fleuristes comme les variétés Perroquet et Rococo et j’ai hâte de voir le résultat.

Je passe également commande de vivaces et de pivoines (chez Pivoines Rivière) qui compléteront joliment les bouquets et nous avons reçu il y a deux semaines la fameuse commande d’hellébores blanches de chez Vallonchêne dont je parlais l’année dernière dans cet article.

graines pour potager ferme de sainte Marthe
feu de cheminée maison de campagne french country living

Côté cuisine, j’y passe plus de temps comme beaucoup de gens actuellement et me focalise sur des plats rustiques comme des choux farcis et des gâteaux roulés au chocolat (de type Babka). J’ai redécouvert quelques recettes finalement assez modernes dans un vieux livre de cuisine de ma mère qui traînait à la campagne. 

Quand vient le week-end, on teste toutes ces recettes, on en profite pour faire des promenades dans la forêt et découvrir de très beaux lieux transformés par le givre et s’étonner chaque hiver de la sublime architecture des arbres qui nous laissent découvrir leur sculpturale intimité. Pas étonnant que certains jardins (notamment en Angleterre) ont été crées pour être visités pendant cette saison. Lors de ballades en forêt, nous ramassons quelques branches (surtout du charme qui a une très belle couleur dorée) pour égayer la maison en attendant avec impatience les premières fleurs du printemps.
Le temps se prête aussi favorablement à la lecture et permet de redécouvrir de vieux classiques enfouis dans les cartons du grenier : Le Comte de Monte Cristo, Cyrano de Bergerac et Le Petit Prince entre autres. 

bouquet-hiver-fleuriste-florist-winter
gâteau roulé au chocolat babka

L’hiver est aussi une bonne excuse pour visiter les musées sans être pris dans le flot de touristes, puis s’arrêter à un café ou dans une bonne librairie et déambuler dans les rues, en appréciant simplement la beauté de l’architecture parisienne. Mais les musées et les cafés sont fermés en ce moment et j’attends avec une grande impatience de retourner au musée d’Orsay ou au musée Rodin et apprécier ces visites en toute intimité. Ce sont des endroits merveilleux pour y puiser l’inspiration. Lorsque je suis à Paris je me dis que j’ai toujours le temps d’y aller, je remets toujours ces visites à plus tard, mais c’est en étant privé de cela qu’on se rend compte à quel point ça nous manque. 

rues-de-paris-streets-france-historic
musee-orsay-museum-paris-pissaro

En parlant d’inspiration, les longues soirées d’hiver me permettent de remplir mes carnets d’inspirations qui ont chacun un thème dédié et font gagner beaucoup de temps autant pour des projets personnels que professionnels. C’est aussi une façon relaxante de se déconnecter des écrans après avoir passé toute la journée les yeux rivés dessus.

 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email