Une après-midi à l’Abbaye Royale du Moncel

patrimoine français abbaye royale du moncel-01

Ce week-end a été l’occasion pour beaucoup d’entre nous de pouvoir enfin recommencer à avoir des projets, à planifier des sorties et des visites après une si longue attente.

Le soulagement et l’euphorie qui marquent cette période sont visibles à chaque coin de rue, les restaurants ont retrouvé vie et les rues sont remplies de personnes qui flânent et profitent de ces moments tant attendus. 

Pendant les confinements successifs, j’ai établi une (longue) liste de choses à faire dès que ce serait possible, car j’avais envie de prendre le temps de découvrir des trésors cachés, qu’ils soient proches ou plus lointain. Ainsi, j’ai un jour pris une carte de la région où se trouve notre maison de famille à la campagne, j’ai dessiné un grand cercle autour et j’ai cherché s’il existait des petites merveilles encore méconnues. Il est vrai qu’il y a tant de choses à faire dans la région de Chantilly, mais je connais déjà assez bien les principaux sites touristiques et donc mon intérêt s’est porté sur des lieux plus intimes. C’est comme cela que j’ai découvert l’Abbaye Royale du Moncel. 

patrimoine français abbaye royale du moncel-21
patrimoine français abbaye royale du moncel-16

Un petit joyau du patrimoine français

Nichée dans le village de Ponpoint (Oise), il s’agit d’un lieu empreint d’histoire et classé Monument Historique. À l’origine, il s’agissait d’un manoir bâti en 1296 qui fut la maison royale de Philippe Le Bel, roi de France. Par la suite, au XIVème siècle, le manoir devint une abbaye abritant les Clarisses (souvent il s’agissait de jeunes filles de bonnes familles ou de veuves fortunées de Senlis comme expliqué pendant la visite). Quelques siècles plus tard, cette majestueuse bâtisse est entretenue par des bénévoles et nous avons la plaisir de pouvoir nous y promener librement.

Pour notre première sortie « officielle » (entre deux averses), le choix de l’Abbaye Royale du Moncel  s’est avéré assez judicieux dans la mesure où il n’y avait pas beaucoup de visiteurs, ce qui nous a permis de réellement mesurer la grandeur de ces impressionnants corps de bâtiments. Le fait de se retrouver entièrement seuls dans cette immense cour intérieure nous a fait prendre en compte l’immensité du lieu et cette répartition lui confère une réelle majesté.

Un cadre simple et bucolique

Si vous aimez le patrimoine français, c’est une agréable découverte que vous allez faire mais il faut savoir que l’abbaye n’est pas du tout meublée. Quelques salles mettent en scène le quotidien des Clarisses mais il s’agit surtout d’apprécier l’architecture des lieux lorsque vous vous rendez à Moncel. Moi qui aime davantage puiser l’inspiration dans des bâtisses richement meublées, apprécier les décors et les différents ornements des belles demeures, j’ai néanmoins beaucoup aimé cette visite du fait de l’élégante simplicité de cet endroit qui nous transporte à une autre époque. 

parc abbaye du Moncel
patrimoine français abbaye royale du moncel-36
patrimoine français abbaye royale du moncel-13

Le cadre est bucolique et doit être fabuleux à l’automne avec le feuillage doré qui recouvre le sol et met en valeur les bâtiments. Prenez le temps d’y flâner, de déambuler à travers les salles, car ce style monacal et austère est rehaussé par un joli cloître tout en simplicité et les magnifiques caves voûtées qui servaient de cellier.

Il y a peu de promenades à faire autour de l’Abbaye Royale du Moncel à part profiter d’un petit parc, mais nous avons tout de même croisé quelques personnes assises sur un banc de pierre plongées dans leur lecture dans des coins intimes proches de l’abbaye. C’est une excellent idée et je pense revenir à l’automne prochain pour apprécier ce cadre qui donne vivement l’impression d’être paisiblement loin de tout avec mes carnets d’inspiration. 

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur email